Wolves are among us. Hunt is open. Find them before they find you...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
















 

 "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Dim 20 Mar - 22:26


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

Sora se leva de fort bonne humeur ce matin là. Hum, tout bien considéré, à 15h26, la matinée était largement entammée, voire limite dépassée. Elle avait dormi comme une souche, épuisée des excès de la veille. En effet, le jour précédent, Arkan l'avait envoyée en mission dans la ville voisine, oû elle devait mettre la patte sur un chargement de viande pour la meute et aider le groupe d'epsilons à se syncroniser, et à ne pas se disputer la nourriture. Elle y était plutôt bien parvenue, et tout s'était relativement bien passé.Elle avait usé et abusé de son pouvoir d'omega, et ils étaient rentrés plus tôt que prévu grâce à elle. Pas d'incidents à déplorer.

Depuis qu'elle avait rejoint la meute, beaucoup de loups affirmaient qu'ils étaient plus apaisés, moins violents, grâce à elle. Et, en effet, la criminalité dûe aux loups garous avait baissé. Cela laissait la jeune femme impitoyablement indifférente. Elle se servait juste de son pouvoir pour maintenir les mâles à distance, car elle ne leur faisait pas confiance. Elle ignorait elle-même d'oû provenait cette méfiance, mais elle avait confiance en son instinct.

Ce jour-là donc, étant bien reposée et de bon aloit, elle décida de profiter d'un autre aspect de ses capacités, liée, cette fois-çi, à son caractère de loup garou blanc, le seul de la meute. Elle ne dépendait pas de la pleine lune pour se métamorphoser. Ce qui la rendait doublement rare. Elle se leva de son grand lit à baldaquin et passa dans la salle de bains. Après une rapide douche, elle revint dans la chambre, et entamma sa transformation en louve, après avoir ôté tout habit qui aurait l'audace de l'importuner lors du Changement. Un autre aspect de ses pouvoirs, c'est qu'elle ne mettait qu'une poignée de minutes pour Changer, là oû ses comparses loups avaient besoin de 20 minutes. Mais elle souffrait autant qu'eux, sinon plus.

L'immense louve blanche se redressa lentement et secoua ses pattes l'une après l'autre afin de s'assurer que tous ses os étaient en place, et afin de dissiper les derniers fourmillements de la transformation. Changer demandait beaucoup d'energie, mais elle se sentait bien, et pleine de force animale et d'energie. Elle sortit de la chambre et descendit l'escalier pour passer au salon. De là, elle gagna la porte qui donnait sur le pseudo jardin qu'elle était censée entretenir et elle tira la porte derrière elle avec ses crocs. Question d'habitude. Personne n'osait s'aventurer dans le coin, et elle était trop loin de la ville pour interresser d'éventuels voleurs.

Sora leva le museau et inspira profondément. Un puissant bouquet d'odeuirs florales et arboricoles vint lui chatouiller le museau. Bon, oû vais-je aller aujourd'hui ? La légère brise qui venait de la ville lui porta une odeur de vieux et d'abandon. Va pour l'usine désafectée, c'est un bon terrain de jeu, et il n'y a jamais personne. La louve aux yeux vairons, éclantante de blancheur sous l'astre solaire, se mit en route.

Il ne lui fallu que quelques minutes de marche pour déjà aperçevoir les contreforts démolis de l'ancienne usine abandonnée. Elle descendit la pente en galopant comme une folle, se souciant peu d'éventuelles blessures. C'était ça, être loup garou. Les plaies n'étaient plus à craindre, tant qu'elle ne se brisait pas quelque chose. Et, au pire, elle pouvait toujours appeller la meute, si elle avait un souci. Ils seraient venus, comme cette fameuse nuit-là, celle oû elle s'était battue pour survivre, en se délestant de son humanité au passage. Mais c'était sans regret aucun.

Enfin, elle pu mettre la patte dans les vieux entrepôts, relativement encombrés. Elle déambula tranquilement au milieu des murs effondrés, telle la reine d'un empire déchu contemplant les cendres de son royaume. Elle s'enfonça plus avant dans la structure, faisant parfois des bonds ou de petits sauts pour éviter les parties friables du sol, qui n'auraient pas résistées à son poids. Autre différence dans le fait d'être une garou : elle était subitement devenue beaucoup plus lourde que ce que sa taille mince suggérait au premier abord. Un effet de la magie, sans doute. Prise d'inspiration, elle leva la tête, et aperçut les poutrelles qui soutenaient encore une partie du toit. Amusée à l'idée de prendre des risques, elle sauta dessus, et se retrouva perchée à cinq ou six mètres au dessus du sol, en équilibre. Le tout en dans le silence le plus absolu. Le soleil dessinait la forme de son ombre immense au sol, en contrebas. La louve agita la queue, le sourire aux babines.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Mer 23 Mar - 16:51

HRP :
 


Dans l'ombre dansante dansent les ombres...


Encore une journée banale consacrée à l'entretien du manoir pour monsieur Elstice. Du ménage, du ménage, du ménage... Qu'est-ce que c'est agaçant à force. Depuis qu'il est parti en entretien avec les autres alchimistes j'ai l'impression de ne plus faire que ça. Nettoyer, nettoyer, nettoyer... Plus de chasse, plus d'entrainement, plus d'expérience. Heureusement je peux encore aller faire du sport quand je le veux dans notre salle de gymnastique. C'est bien mon seul réconfort après une journée à frotter et à balayer. Heureusement que je fais régulièrement le ménage, comme ça je n'ai pas à le faire trop longtemps. Ainsi je peux me garder du temps libre pour aller me promener ou faire des séances de sport. Enfin, cela n'empêche que je déteste récurer... Il me faut des heures et des heures pour faire la totalité du manoir. Quelle idée d'avoir une maison aussi grande ? Surtout que la plupart des pièces ne servent à rien. Qui a besoin de plus de quatre chambres quand on vit à trois ? Oui, une de plus pour les invités quand on en a. À la limite deux de plus, car nous logeons souvent nos invités aux soirées. Mais pas plus ! J'avoue que c'est la classe d'avoir un grand manoir pour les soirées et que c'est bien pratique pour accueillir du monde. Mais moi je me tape tout à nettoyer... Enfin bref, j'arrive enfin au bout. Je donne mes derniers coups de serpillière et je m'arrête. Je me redresse et m'étire le dos dans un sourd craquement. À rester accroupis des heures on se fait mal. N'empêche, c'est terminé. Tiens ? Tandis que je me retourne je vois Alphonse, le majordome de mon maître, se tenir dans l'escalier.
    "Monsieur Elstice nous a envoyé un message, il rentrera demain avec des invités. Il compte sur toi pour que la maison soit impeccable."
Je pousse un bruyant soupire en retirant ma coiffe de servante. Alphonse me dévisage comme si je venais de commettre un acte effroyable.
    "Oui, je profite que le maitre ne soit pas là pour soupirer, j'ai bien le droit quand même ?"
    "Ce n'est pas une habitude à perdre que de contenir votre mécontentement, imaginez que le maitre vous entende ainsi soupirer par inadvertance. Lui qui a horreur des gens qui se plaignent."
Je baisse les yeux et fronce les sourcils, c'est vrai qu'il se met en colère quand je me plains. Il juge que je n'en ai pas le droit au vu de ma situation. Certes, je ne m'amuse pas toute la journée et c'est ce qui rend mes moments de détentes encore plus agréable, mais je suis tout de même, nourrie, logée, payée, soignée... Et j'ai surtout une famille. Alphonse est comme un oncle de bon conseil et monsieur Elstice est comme un père. Et avec tout ce qu'il m'a offert je ne peux qu'être heureuse. Ils ont peut-être raison. Mais j'aimerais vivre un peu plus, faire plus de soirée, rencontrer plus de monde... Travailler au casino par exemple, ça ce serait parfait. Mais le maitre me l'interdit formellement et le majordome est de son avis, mais pour des raisons que j'ignore. Si tu bosses là-bas, tu ne remets plus les pieds ici ! C'est compris ? Oui chef... Cette phrase résonne encore dans ma tête tellement elle m'a marquée. Enfin qu'importe.
    "J'ai fini pour aujourd'hui, je vais me promener dehors."
    "Très bien mademoiselle, soyez prudente."
J'acquiesce nonchalamment d'un signe de tête puis grimpe les escaliers, en direction de ma chambre. Je m'en vais alors prendre une douche froide pour me ressourcer un peu et calmer les douleurs à cause d'être trop longtemps dans la même position. Je profite aussi pour me regarder un peu comme à mon habitude. Toujours exigeante sur mes formes. Si je veux un jour être serveuse au casino j'ai intérêt à être parfaite. Et même si c'est un rêve inaccessible, c'est une bonne excuse pour rester fine et belle. Je m'habille ensuite avec mes vêtements de promenade, mon pantalon noir, mon long manteau de cuir ainsi que mes chaussettes longues pour ressembler à tout le monde. Je mets un peu de parfum puis j'enroule mon écharpe grise autour de mon coup. Je redescends alors par les escaliers de l'autre côté de la maison pour ne pas marcher là où je venais de récurer puis, je sors en mettant mes chaussures à talon. Je contourne l'énorme maison par les ruelles et me retrouve dans l'allée principale du centre-ville. Je me dirige alors vers les bas quartiers à la recherche d'un endroit où me défouler un peu. J'arrive rapidement vers la fameuse usine désaffectée. J'y ai déjà passé ma journée hier... Je ferais mieux d'aller... Non, c'est très bien ici en fait. Je m'avance puis entre en grimpant le muret. Je retombe lourdement de l'autre côté puis, je m'avance pour redécouvrir ses lieux d'une démarche solennelle. Curieux endroits pour une personne qui aime rencontrer les gens ? Oui, mais j'aime bien aussi la solitude, surtout quand je prévois de faire un peu de sport. Je me défoule un cours moment à courir, à sauter, à escalader en faisant toujours bien attention de ne pas tomber ni de rien casser. Puis après quelques minutes de jeu, je m'assois par terre contre un mur, avec un large sourire aux lèvres, à bout de souffle.



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Ven 25 Mar - 20:14

HRP:
 


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

Sora resta un long moment perchée sur les poutres, puis, elle voulu redescendre. Je dis bien voulu, car, lorsqu'elle essaya de sauter au sol, son odorat l'informa qu'icelui n'était pas prêt à la recevoir. Trop friable. La louvre grogna de dépit. Elle n'avait pas envie de faire demi tour pour redscendre là ou le sol était plus solide. Elle choisit donc de poursuivre sa route dans les hauteurs de l'usine, certaine de trouver un autre passage au sol plus solide pour la recevoir. Elle connaissait plutôt bien l'usine, même si celle-çi devenait de moins en moins praticable au fil du temps.

Elle continua donc son chemin sur les poutres métalliques du toit. C'est alors qu'une odeur étrangère, qui n'avait rien à faire là, vint s'insinuer dans ses narines. Intriguée, la louve releva la tête, et tenta de trouver l'origine de l'odeur. Celle-çi était réçente, donc l'intru n'était venu que réçemment. Vu la puissance de ce que percevait son nez, Sora était prête à parier que l'inconnu était venu pas plus tard qu'hier. Malheurseusement, perchée là-haut, et dans l'incapacité immédiate de descendre, elle ne risquait pas d'en savoir plus. En effet, le sol recelait certainement plus d'indices olfactifs, mais elle ne pouvait les atteindre.

Ses griffes tintaient sur le métal usé et les rayons du soleil paraient parfois son pelage de puissantes lueurs argentées. Comme si l'astre lunaire évoluait en plein jour sous forme de loup. Soudain, son oeï très fine de louve garou détecta un bruit étranger au cortège de bruits habituels de l'usine. La louve calcula sa trajectoire, et en quelques bonds, elle arriva dans la zone d'oû provenait le bruit. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant une jeune humaine qui s'amusait là !

Amusée, Sora la regarda faire, en se tapissant dans un recoin pour que son poil ne la trahisse pas en brillant. Elle regarda la jeune femme courir, sauter et escalader, un peu inquiète, pendant quelques minutes, puis elle se calma. L'humaine ne semblait pas dangeureuse, elle était juste venue pour s'amuser et ne perçevait même pas la présence du prédateur tapi à seulement quelques mètres d'elle. Mais, à l'observer ainsi, Sora avait eut envie de jouer. Elle savait que la magie de meute lui permettait de se faire passer pour un gros chien auw yeux des humains. A condition que la personne ne croie pas aux loups garous. cette jeune personne n'avait pas l'air de faire partie de cette catégorie, aussi Sora décida t'elle de prendre le risque et de se montrer.

Elle se redressa de toute sa hauteur, révélant sa présence. Un rayon de soleil qui passait au travers du toit tombait directement sur sa fourrure, et comme elle se trouvait en face de la jeune femme, assise dos à un mur, son ombre immense recouvrait l'humaine aux cheveux roux. De son surplomd, Sora put observer en détail le visage de la jeune humaine. Elle avait les yeux très bleus. C'était plutôt joli. D'un bond incroyable, gigantesque, impossible, Sora sauta de la poutre métallique oû elle était perchée et se retrouva devant la jeune femme, à seulement quelques mètres d'elle. Des mètres qu'un prédateur comme elle n'aurait aucun mal à franchir si sa cible faisait mine de s'enfuir. mais Sora, de par son statut d'omega, était bien moins bestiale que la majorité des autres loups garous. Elle s'approcha lentement de la jeune femme, toujours assise par terre à reprendre son souffle. Sa démarche, souple et féline, n'avait pas grand chose de commun avaec un banal chin, quel qu'il fut. Et son regard bicolore était orné d'une intelligence qu'il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir. Qui plus est, elle était bien plus grande qu'un simple loup, et bien plus massive et imposante.

Elle s'arreta à deux pas de la jeune femme, suffisament près pour bien sentir son odeur à présent. Puis, debout sur ses pattes trop longues, immobile telle une grande statue d'albâtre, elle observa ce que l'humaine allait faire. Le rayon de soleil l'illuminait toujours, et elle irradiait comme une supernova argentée.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Sam 26 Mar - 14:39

HRP :
 


Dans l'ombre dansante dansent les ombres...


Je n'entendais rien d'inhabituelle à part le souffle de ma respiration rapide suite à l'effort. Je mettais encore essoufflée à jouer comme une dératé dans les ruines de ce bâtiment abandonné. C'était amusant, ça me permettait de garder la forme en plus de me défouler après mes longues journées de nettoyage au manoir. Rien de plus éclatant que de sauter partout et d'escalader les murs de pierres. Même s'il m'arrive de me griffer un peu les mains. Je les mets devant moi pour regarder quelques petites écorchures sur les paumes de mes mains. Je désinfecterais ça ce soir en rentrant. Je croise alors les bras en soufflant bruyamment avec un large sourire aux lèvres. C'est alors qu'un nouveau reflet m'arrive en pleine figure, je redresse un peu la tête et... Ouha ! Il est magnifique ce chien ! Il est vraiment sorti de nulle part, mais son pelage blanc reflète le moindre rayon de lumière pour lui donner une superbe teinte argentée. Incroyable, il est sublime. Je suis en train de rêver ? J'inspire profondément. Non. Et il est vraiment trop trop beau. Je vais l'appeler et l'inviter à se faire caresser. Quelle chance de tomber sur... Attends, une minute, il n'est pas un peu... Ah ! Il est immense ! Il... Il vient de bondir juste en face de moi. D'un saut à la fois maîtrisé et spectaculaire, comme ceux des tigres dans les cirques qui sautent à travers les cerceaux. C'est fou comme il est beau, mais maintenant que je le vois mieux et me rends compte de sa taille complètement démesurée je ne suis plus aussi sûr de vouloir le voir. Je pose mes deux mes au sol comme pour me relever, mais j'avais déjà le sentiment que c'était trop tard, je reste alors ainsi immobile tandis que le chien s'avance lentement. D'une démarche... Étrange... Pour ne pas dire pas naturel pour ce genre d'animal. Très souple, très gracieux. Plus proche d'un félin que d'un vrai canidé. Je relève un peu les yeux et mon regard croise le siens. Il a les yeux vairons ! C'est incroyable et une sorte de méchante cicatrise sur l'œil. Mais celle-ci n'est pas repoussante, bien au contraire, on dirait une flamme. Je me plaque de plus en plus contre le murs au fur et à mesure que ce monstre s'avance vers moi. Repliant mes jambes vers moi de peur qu'il me marche dessus. Je sais que j'ai mes pouvoirs de glace, mais je ne voudrais pas lui faire de mal si lui-même ne m'en ferais pas. Elle s'arrête à deux pas de moi. Dressée de toute sa hauteur. Dans ma tête resurgissent des histoires sur des loups géants qu'on appelait loups-garous... Pff... Des fantasmes d'alchimistes, qu'ils aillent chercher le monstre du Loch Ness tant qu'ils y sont. Je ne comprends pas l'intérêt de passer sa vie à courir après des chimères, même si j'admets que ce serait incroyable s'ils pouvaient exister. Bien que d'ordinaire j'étais très obtus sur le sujet. Tu maîtrises bien la glace, non ? Oui mais moi c'est explicable alchimiquement. Ceci-dit, là, je dois admettre que j'ai un doute. Surtout vu l'éclat de son poil blanc qui offrait une dimension presque irréelle à cet instant. J'étais tendue, je respirais à peine alors que mon cœur battait la chamade. J'hésitais à faire le moindre mouvement face à ce monstre. Cependant, il... Je penche légèrement la tête. Elle ne bougeait pas d'une moustache. C'est une femelle malgré sa forme très masculine. T'as pas mieux à penser en ce moment ? Comme sauver ta peau par exemple ? Je ne suis pas capable de faire la course avec un chien de cette taille, je préfère rester calme et ne pas me montrer brusque pour éviter de l'inciter à se montrer violent. J'inspire profondément et canalise mes pouvoirs de glace pour rester prudente dans ma main qui restait au sol. Pendant ce temps, je lève l'autre tout doucement vers sa tête en écartant bien les doigts et en la fixant dans les yeux. Elle doit sentir ma peur, mais je ne lui veux aucun mal. Ma main s'arrête environ à un mètre de hauteur, pas possible d'atteindre la tête de cette immense créature. Mais au moins, je pouvais lui toucher le ventre à ce niveau-là. J'espérais qu'elle réagisse gentiment.



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Dim 27 Mar - 22:28

HRP:
 


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

La louve guettait paisiblement la réaction de la jeune femme, en la regardant bien droit dans les yeux. Le pouls de l'humaine s'était méchamment accéléré, ce qui n'avait rien d'anormal en soi. Dès que Sora fut à portée d'observation, l'autre riva son regard sur son oeil. Bah, classique. Si elle avait été sous forme humaine, Sora aurait haussé les épaules en réponse au regard scrutateur de la rouquine. Puisqu'elle était toute proche, elle pouvait sentir une faible odeur de sang. Sora ignorait d'ôu cela provenait mais l'odeur, qui aurait excité plus d'un loup garou de base, n'avait pas franchement d'effet sur elle. Cela ne lui donnait pas plus que ça envie de baffrer la jeune femme. Et c'était tant mieux, car Sora n'appréçiait pas la violence à l'encontre des humains. Surtout s'ils n'avaient rien fait de mal. Ce qui semblait être le cas de cette rouquine.

Soudain, la jeune femme pencha la tête et regarda entre ses pattes arrières. Sora haussa intérieurement un sourcil intrigué. Quelle mouche l'a piquée ?...Ah, ok. Encore une qui m'a prise pour un mâle. Pfff, ça arrive tout le temps. La jeune femme respirait par petits à coups, ce qui incita Sora à croire qu'elle se maîtrisait pour ne pas fuir. Puis...la louve perçut une étrange odeur. Une qu'elle n'avait jamais croisé auparavent, mais dont la caractéristique principale était une puissante odeur de froid. comme si la jeune femme pouvait générer du froid. Ou dela glace. Une vision d'un sorbet géant se glissa dans l'esprit de la louve, et elle réprima un gloussement amusé qui risquait d'être confondu avec un grognement.

Puis, malgré sa peur, qu'elle semblait bien contrôler, l'humaine leva une main et la tendit vers la tête de la louve. Sora put alors savoir d'ôu venait l'odeur de sang : elle s'était écorché les mains. La louve savoura un instant l'idée de lui faire un tout petit peu plus peur en lui léchant la main, mais elle renonça. Si c'avait été un homme, nul doute qu'elle l'aurait fait. Mais c'était une femme, humaine, et jolie en plus. Elle ne voulait pas l'effrayer plus que néccéssaire. Elle avança d'un pas et vint poser le bout de son museau sous les doigts froids de l'inconnue. L'odeur bizzare était plus forte près de la rousse, mais comme cette odeur n'était pas désagréable, elle passa outre. Elle baissa un peu la tête et glissa son front sous la main tendue, qui ne bougeait pas. Puis elle offrit son menton. Elle adorait les grattes-grattes sous le menton. Gentimment, elle agita la queue de gauche à droite et inversement, pour montrer sa bonne foi. Si l'humaine tardait à lui gratter le menton, elle pouvait toujours japper pour manifester son désir de papouilles.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Lun 28 Mar - 14:57

HRP :
 


Dans l'ombre dansante dansent les ombres...


Les quelques secondes qui suivirent me semblèrent durer une éternité. Attendre la réponse de l'animal à mon geste amical était toujours difficile, puisque la réaction n'était pas gravée sur le visage comme chez la plupart des humains. La splendide créature, mais néanmoins gigantesque me sembla rester de marbre pendant plusieurs heures avant d'accepter de poser son museau contre ma main. Mon dieu, quelle chance ! La chienne se frotte doucement la tête contre ma main. Tout le stresse accumulé retombe rapidement. Sans pouvoir m'en empêcher, je souris largement et rigole doucement en commençant à lui grattouiller la tête. Je ne bouge pas la main et la laisse choisir librement l'endroit où elle voulait se faire caresser. Agitant doucement mes doigts pour la masser davantage, je sentais sa peau sous mes ongles. Je veillais à ne pas lui faire mal, mais il n'y avait normalement aucun risque. Mon rire de soulagement se calme finalement après quelques minutes. J'en ai presque les larmes aux yeux tellement j'avais eu peur. J'en retrouve alors la parole et je peux enfin parler à l'animal. Tu sais qu'il ne te comprend pas ? Je m'en fous, ça me fait plaisir et je suis sûr que ça lui fera du bien aussi. J'arrête complètement d'utiliser mes pouvoirs de glace et je lève ma seconde main pour la caresser derrière l'oreille pendant que la première continue de lui gratter le menton.
    "Qu'est-ce que j'ai eu peur..."
Mon regard se pose plus sereinement sur son pelage, il est doux et vraiment magnifique. S'en est presque dommage cette méchante cicatrice sur l'œil, mais elle lui offre un style bien particulier. Cette petite flamme en est presque poétique en cet instant. La cryophile rencontre le chien du feu. Sublime ! De plus, son éclat blanc contraste avec mes vêtements noirs. J'ignore si je rêve ou si c'est une coïncidence, mais pour quelqu'un de très peu superstitieux, j'ai presque envie de croire que cette rencontre est due au destin. Cependant, de nombreuses questions me passent par la tête alors que je scrute son joli pelage à la recherche d'indices pour y répondre. Pas d'autres cicatrices apparentes. Pas de collier.
    "Tu n'as pas de maître ?"
À peine avais-je prononcé ses mots que mes doigts se perdirent dans sa fourrure. Je me redresse doucement pour me mettre à sa hauteur et commence à le gratter derrière l'encolure me rapprochant doucement de lui tout en continuant. J'étais obligée de l'enlacer pour pouvoir atteindre son dos. Ça me faisait rire. Je me sentais presque redevenue petite fille, émerveillée devant ce chien comme s'il s'agissait du premier animal que je rencontrais. Et il me semblait que lui aussi s'amusait, il battait l'air de la queue pour témoigner de sa bonne humeur.
    "Tu es gigantesque ! Et magnifique ! Et douce ! Tu crois que je rêve ?"
La question me paraissait complètement stupide, mais s'il s'agissait vraiment d'un rêve, me la poser m'aurait réveillée. Comme à chaque fois... Tout ceci était bien réel en plus d'être un instant magique. Et nous sommes seules ! YES ! J'ai tout mon temps pour rester avec cette splendide créature. On va pouvoir passer un peu de temps ensemble et profiter chacun de la présence de l'autre. Elle n'a pas de collier donc pas de maître. Ou alors il est stupide de laisser un chien de cette taille se promener librement. Avoir un peu de compagnie ne doit pas lui faire de mal si ma théorie est bonne.



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Mar 29 Mar - 10:38

HRP:
 


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

La jeune femme soupira de soulagement quand Sora posa son museau sous sa main tendue. Puis elle se mit à sourire largement, et commença à la caresser. Dans le même temps, l'odeur étrange qui l'avais accompagnée disparu. Sora nota la chose avec intérêt, mais, à ce moment là, la rouquine lui passa les mains derrière les oreilles. C'est quand même bizzare cette histoire d'odeur... Ah ! Mmmh, trop bien les gratouilles. Bwaahh, ne t'arrête pas, c'est trop génial. Si un autre loup garou avait été présent, il lui aurait sûrement fait remarquer que l'humaine ne pouvait pas l'entendre. Mais la louve s'en fichait royalement. De toute façon, si un autre loup garou avait été présent, la situation aurait été tout autre : il aurait probablement fallu défendre la jeune femme - ou du moins la protéger - face à un congénère plus animal et moins humain qu'elle. L'ambiance aurait été tendue et non pas calme comme elle l'était maintenant. Puis on lui aurait sûrement reproché de se laisser caresser par un humain comme cela. Sora n'en avait cure. Cette bande d'abrutis ignoraient tout du plaisir que l'on pouvait éprouver en se laissant manipuler de la sorte. L'humaine dût sentir que la louve était détendue, et elle l'était sûrement plus, elle aussi, car elle se mit soudain à parler :

"Qu'est-ce que j'ai eu peur... Tu n'as pas de maître ? Tu es gigantesque ! Et magnifique ! Et douce ! Tu crois que je rêve ?"

Sora ricana intérieurement, et se fit les reflections suivantes, tandis que la jeune femme la caressait et s'émerveillait. Encore heureux que je n'ai pas de maître, je l'aurais mangé. Muhahah... Mmh. Mais ça signifie qu'elle me prends pour un chien. Ok, un très gros chien alors. Donc elle ne croit pas aux loups garous. Tss, t'en connait beaucoup toi, des chiens avec une cicatrice stylisée sur l'oeil ? Mais bref, on s'en fout. C'est pas croyable ce qu'elle est bavarde ! Bon, ok, moi aussi. Mais moi c'est dans ma tête, na ! Sora poursuivait son monologue intérieur tandis qu'elle savourait les délicieuses caresses sous le menton et derrière les oreilles que lui procurait la rouquine aux yeux si bleus. La louve en gémissait presque de plaisir; et elle agitait la queue tel un bon gros toutou. Warf ! songea Sora. Warren lui aurait sûrement dit de cesser de faire l'idiote. Mais Warren n'était pas là, et elle était suffisament loin de la meute pour ne pas les entendre.

Entre temps, la jeune femme avait enlacé la louve, pour pouvoir atteindre d'autres endroits de son corps. Lorsque les mains fines et délicates entamèrent l'exploration de la fourrure épaisse et douce du dos, Sora crut qu'elle allait défaillir. La sensation lui semblait très lointaine dans sa mémoire, et pourtant les loups garous ont une excelente mémoire. Depuis combien de temps quelqu'un ne s'était t'il pas occupé d'elle ainsi ? La louva avança et vint caler sa grande tête blanche contre la poitrine de la rouquine, en...ronronnant. Eh oui ! Les loups garous sont capables de ronronner. Et ce son n'a pas grand chose à voir avec celui produit par un banal chat : il est bien plus puissant, et en même temps plus grave, plus profond, et plus rassurant aussi. Puis, elle passa timidement un petit coup de langue bouillante sur la joue glacée de la jeune femme.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Dim 3 Avr - 15:00


Titre du RP


Je continue de lui gratter derrière les oreilles comme je savais si bien le faire. Allant gratter la peau avec mes ongles en les enfonçant dans la fourrure. Je savais que les chiens adoraient se faire caresser de la sorte, j'en avais déjà vus se tordre de plaisir suite à ce genre de grattouille. Dommage que celle-ci soit si grande, je ne pourrais lui caresser les deux flancs en même temps. Et je ne suis même pas sûr de pouvoir atteindre sa croupe pour lui faire ce même massage sur leur endroit préféré. Dire qu'Edward m'ordonne de tuer les chiens géants quand on part à la chasse. Je n'en avais jamais croisé auparavant, mais maintenant je ne comprends plus pourquoi il veut que je le fasse. Il a l'air très amical ce chien. Et de cette taille, je ne pense pas qu'il y en existe des tonnes. Donc autant les protéger. Je souris en déplaçant mes mains sous son cou pour lui gratter à sa gorge et son poitrail. Faisant des mouvements amples en la caressant doucement avec le dos de mes ongles dans un sens et en la grattant fort dans l'autre avec l'autre partie. Faisant gesticuler mes doigts entre ses poils si doux. Le chien s'avance alors en vient se coller à ma poitrine. Je souris de nouveau et je pus accéder à son garrot. J'y déporte mes deux mains et je commence à gratter l'endroit de mes doigts fins. Je l'entendais ronronner de plaisir à chacun de mes gestes. C'était amusant et parfaitement rassurant. Elle m'encourageait à continuer. Elle battait plus fort de la queue au fur et à mesure de mes papouilles. Elle remonte alors la tête et vient me lécher la joue. J'éclate alors de rire.
    "Contente que ça te plaise."
Je m'essuie doucement la joue sur mon épaule et je reprends mes caresses. Je me demande quand même ce qu'un tel chien fait ici seul. C'est vrai quoi. Il fait bien deux mètres de haut quasiment, il est plus haut que moi de bien cinq centimètre au garrot et pourtant j'ai mes talons. On pourrait croire à Fenrir de la mythologie nordique. Je souris alors, repensant aux histoires sur les loups-garous. Tu imagines si s'en était un ? Je serais en train de caresser une vraie personne. J'en suis tout un coup presque gênée de lui caresser le garrot et je déporte mes mains vers ses épaules fortes et puissantes. M'amusant à faire rouler ses muscles comme lors d'un massage. C'est d'ailleurs peut-être ça que les gens appellent un loup-garou. La description est assez vague. Un chien géant qui s'attaque aux gens à vue pour se nourrir et protéger leur territoire. Voilà comment Alphonse les décrivait dans ma jeunesse. Ils apparaissent les nuits de pleine-lune, ce sont en réalité de vraies personnes qui sont touchées par une grave maladie. Comme moi en quelque sorte. Je décale l'une de mes mains pour la contempler et me rappeler le pouvoir de glace qui circule dedans.
    "Désolé si j'ai les mains froides. Comme toi tu es grand, moi je suis un vrai glaçon ambulant. On est tous les deux bizarres."
Je me remets à lui caresser les épaules et derrière celle-ci. Avançant doucement sur son corps au fur et à mesure du massage.



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Lun 18 Avr - 13:58

HRP:
 


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

"Désolée si j'ai les mains froides. Autant toi tu es grande, autant moi je suis un vrai glaçon ambulant. Nous sommes toutes les deux bizarres."

Sora nota l'information dans un coin de sa tête. Elle irait sûrement poser des questions à Arkan, plus tard. Le vieux papy avait de grandes connaissances, et avec les souvenirs de la louve, il pourrait peut-être lui livrer une nouvelle annalyse. Mais elle chassa ses préocupations et son devoir de son esprit. Elle avait envie de se détendre en cet instant. Elle accepta une dernière caresse, puis elle recula. Lentement, pour ne pas l'effrayer. Puis, elle se redressa, de toute sa hauteur, et les oreilles bien droites. Elle fit quelques pas en arrière, puis elle observa les alentours, en réfléchissant. La louve effectua quelques tours sur elle même, cherchant un coin de jeu du regard. Elle voulait un endroit oû elles auraient pu jouer toutes deux, sachant qu'il fallait un endroit sécurisé pour la fragile humaine. Toujours en agitant la queue, elle se mit à renifler le sol. Puis, elle redressa la tête, et fixa intensément la rouquine. Elle lui fit un signe de tête et de patte, l'invitant à la rejoindre. Mouais... Pas sûr qu'elle comprenne. Mmmh... Comment faire ?

Sora manquait d'idées pour communiquer avec la jeune fille. Mais il fallait bien essayer. Qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? Elle effectua quelques petits bonds sur place, et se mit à courir en rond après sa queue, spectacle ridicule au possible. Puis, emportée par sa joie, elle jappa à l'intention de l'humaine.

"OUAH !!"

Grossière erreur. Fatale, même. La force de l'aboiement risquait bien, amplifié qu'il l'était par l'écho, de faire peur à la jolie jeune fille. Se rendant aussitôt compte de sa boulette, Sora revint doucement vers l'humaine, tête baissée et l'air penaud. Mais elle agitait toujours la queue et son envie de jouer était encore clairement perceptible. Finalement, elle agrippa toooouuuuut doucement le bas du manteau de la jeune fille du bout des crocs et elle tira un petit peu pour que la rouquine la suive. Puis elle reprit son manège en sautillant ici ou là. Cette fois, elle se mit en route vers un terrain dégagé qui se trouvait derrière l'usine. L'endroit n'était parsemé que de quelques petits buissons pas bien méchants.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Mer 20 Avr - 12:49

HRP :
 


Dans l'ombre dansante dansent des ombres...


Je m'amuse à caresser cette peluche géante. Elle est tellement douce ! Je continue de lui masser les épaules puis commence doucement à venir lui grattouiller le ventre. Mais elle finit pas se retirer. Oups... J'ai fait quelque chose qu'il ne fallait pas ? Par précaution je regarde sa queue toujours aussi agitée. Pourtant on dirait qu'elle est contente. Je ne comprends pas trop. Si c'était simple de comprendre un animal ça se saurait... Mouais... Voyons voir concentrons nous. Je la regarde faire en essayant de voir ce qu'elle voulait. Elle tourne plusieurs fois sur elle même comme à la recherche de quelque chose. Les oreilles dressée de toute leur hauteur.
    "Tu as entendus quelque chose ?"

Elle se penche ensuite pour renifler le sol. Sûrement, elle se tourne alors soudainement vers moi et me fixe intensément. Qu'est-ce qu'elle veut je ne comprend pas ? Elle fit alors ce que j'interprétais comme un signe de la tête et de la patte, mais je ne le compris pas.
    "Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que tu veux ?"

Lui poser la question ne la fera pas me répondre, mais au moins cela la fera réagir davantage pour obtenir une réponse. Peut-être qu'elle en a assez des caresses et qu'elle veut autre chose. Je ne connais pas beaucoup les chiens, mais généralement ils veulent soit jouer, soit manger, auquel cas je ne peux rien pour elle, soit dormir, soit des caresses. Je sais c'est un peu restreint comme vision des choses, mais en restant simple je peux réduire les possibilité de ce qu'elle veut. Elle bondissait sur place. L'air toute heureuse, puis se mit à courir après sa queue. Je souris largement, puis explose de rire, c'est tellement mignon et amusant.
    "OUAH !!!"

Houla ! Par précaution je me recule d'un pas. Elle a une voix qui porte c'est sûr. Quel puissant aboiement. Je m'arrête instantanément de rire. Mais la chienne change elle aussi immédiatement d'attitude et revient vers moi les oreilles basses. Mais elle avait toujours la queue qui battait l'air derrière elle. Curieux. Elle sait qu'elle a fait une boulette mais elle est toujours fine excitée. Elle est rigolote. Je souris de nouveau. Elle attrape alors tout doucement ma robe et la tire légèrement. Je lui caresse alors la tête et le museau.
    "Je crois comprendre, tu veux qu'on aille jouer ? Je te suis."

Je me mets alors en route à la suite de l'animal géant. C'est vrai qu'elle est immense. D'ordinaire je ne pense jamais à monter un chien, mais là je le pourrais presque. Elle doit être tellement forte. Mais je ne le ferrais pas avant de savoir si elle est d'accord. Je la suis jusqu'à une petite place derrière l'usine où il n'y a que quelques buissons. L'endroit parfait pour jouer. Si j'avais pris une balle... Enfin... Un ballon plutôt pour résister à ses crocs puissants. Une corde et d'autres objets on aurait pu jouer ensemble. Même si à tous les coups elle allait gagner. Faire du tire à la corde contre elle est perdue d'avance avec sa taille immense et sa musculature ultra développée. Par contre je ne sais pas vraiment comment jouer sans ça. Elle me mettrait au sol juste en voulant me sauter dessus. Comment va-t-on faire ? Pff... Quel question...
    "Alors qu'est-ce qu'on fait ? À quoi tu veux jouer ?"

Je pose les questions en lui grattant le flanc. Puis, je tourne la tête vers d'anciennes poutres de métal qui ont l'air en parfait état. On pourrait jouer au loup tiens. Je suis sûr qu'il adorerait même s'il risque de gagner à tous les coups. Sauf peut-être si j'escalade. Je garde l'idée en tête en souriant. Puis commence à la grattouiller plus fort le flan en la poussant doucement pour l'énerver.
    "On joue au loup ? C'est toi qui y est !"

Directement après ses mots, je la pousse de toute mes forces en essayant de ne pas lui faire mal... Aucune chance... Puis me sauve en courant. En éclatant de rire en direction d'un buisson où je me cache en riant. Comment va-t-elle réagir ? Je guète à travers le buisson pour voir sa réaction.



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Dim 1 Mai - 0:15


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

"On joue au loup ? C'est toi qui y est !"

La jeune femme poussa la louve de toutes ses forces et s'enfuisit en courant. Sora ne bougea pas d'un poil, c'est le cas de le dire. Elle attendit patiemment que l'humaine se soit - à peine ! - dissimulée derrière un misérable buisson pour se mettre à faire semblant de chercher. Elle colla sa truffe au sol et se mit à renifler. Puis elle releva la tête et fit semblant de regarder à droite ou à gauche comme si elle cherchait quelque chose. Ben, quelqu'un en fait. Sora fit semblant d'aller dans la mauvaise direction, puis elle revint sur ses pas en reniflant toujours le sol avec conviction. Puis, oubliant un bref instant à quel point elle était impresionnante, elle se mit à galoper en direction de la jeune femme. Vision terrible d'un prédateur parfait. Il ne lui fallu que quelques pas pour atteindre l'humaine rousse. Son roux flamboyant n'était d'ailleurs pas très discret au coeur du buisson malingre.

La louve enfouisit sa truffe au coeur du buisson et passa un petit coup de langue sur la main de la jeune femme. Puis elle ressortit la tête en haletant, la langue sortie et ses impressionants crocs à l'air. Sa queue battait toujours follement l'air. C'est alors que Sora remarqua que la luminosité baissait. Le soir tombait. Toute à son jeu, elle n'avait pas surveillé la descente du jour.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Lun 2 Mai - 13:34


Dans l'ombre dansante dansent les ombres...


J'attends impatiemment que la louve me trouve. Je reste cachée quelques minutes avant de me rendre compte qu'elle pouvait voir mes cheveux roux à travers le feuillage misérable de ce buisson. Bah... Un chien voit en noir et blanc normalement, il n'y a pas de raison qu'elle distingue mes cheveux des feuilles. Enfin je crois. Enfin... Je m'en fiche, elle a l'air de me chercher et c'est tout ce qui compte. De plus, l’intérêt de se cacher c'est d'être trouvé quand on joue donc si elle me voit c'est tant mieux. Je reste là immobile jusqu'à la voir me tourner le dos, je profite alors pour changer de buisson. Elle revient alors au galop. La vache elle est vraiment impressionnante. Je me demande toujours ce qu'elle peut bien faire ici. Un chien de cette taille ! Sans collier ! Elle a l'air tout ce qu'il y a de plus gentil, mais n'empêche ce n'est pas dangereux de la laisser ici ? Surtout qu'elle pourrait se blesser dans les ruines de l'usine. Je commence alors à hésiter la ramener à la maison, ou du moins quelque part où je pourrais la retrouver sans m'inquiéter. Mais je reviens tout de suite sur mon idée en me rappelant des mots du maitre. "Si tu vois un chien géant, n'hésite surtout pas à le tuer. Sinon c'est lui qui te tuera." Je n'en crois plus rien. Si elle voulait me tuer elle l'aurait déjà fait depuis longtemps. Je la sens alors me lécher la main. Je sursaute. Je ne m'y attendais pas du tout. Elle se redresse alors et se met à haleter. La langue pendante et la queue fouettant l'air. Elle a l'air tellement heureuse. Je lui saute alors au cou pour lui grattouiller. Frottant mes doigts entre les poils de son épaisse et douce fourrure. Une vraie peluche ce chien. Je continue de la caresser jusqu'à ce qu'elle semble remarquer quelque chose. Je relève la tête. Oui en effet, le ciel commence à s'assombrir. Ce n'est pas grave, on peut peut-être encore jouer un peu. De nouveau je me sauve en courant le sourire jusqu'aux oreilles. Gamine ! Je m'en fiche, je le vis bien. Je cours n'importe où sans vraiment d'objectif. Regardant derrière pour m'assurer qu'elle me suive. Je m'éclate !



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Lun 2 Mai - 22:16


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

La jeune femme sembla remarquer que le jour baissait, mais elle ne semblait pas en faire grand cas. Au pire, je pourrais toujours la raccompagner, elle ne craint rien tant que je suis avec elle... L'immense louve blache s'élança à la suite de la jolie rouquine. Tu n'as vraiment aucune retenue ma pauvre... Elle poursuivi la jeune femme de ses grands bonds gracieux, et à chaque fois qu'elle la rattrappait, elle lui léchait la joue d'un petit coup de langue bouillante. Les joues de la rouquine furent bientôt réchauffées comme si elle avait passé la nuit auprès d'un bon feu.

D'ailleurs en parlant de nuit...Le jour s'était discrètement éclipsé durant les longues parties de jeu des deux nouvelles amies, et à présent les animauxc noctrunes commençaient à pointer leur nez. Divers hullulements retentirent ici et là dans les recoins de l'usine. Sora sentit et entendit les couinements terrifiés de tous petits mulots. Pff, insignifiantes bestioles...Si elles croient que je vais les manger, c'est qu'elles ont une haute estime d'elles mêmes. J'ai même pas de quoi faire un apéro avec une famille entière... Puis...les nuages s'écartèrent, et une lune presque complète émergea alors d'entre les filaments gris. Sora jura intérieurement. Bon sang ! J'avbais totalement oublié ! La pleine lune est après demain ! La meute ne pourrais pas se transformer avant que la lune soit pleine, maisq certains des membres de la meute, un peu déséquilibrés, se balladaient dans la forêt les nuits précédants la pleine lune. Sous forme humaine, ils étaient moins dangereux, mais ils restaient des loups garous. Par chance, Sora pouvait compter sur son pouvoir d'Omega, et au pire, elle ferait appel au pouvoir de l'Alpha si nécéssaire. ben ça va pas être de la tarte...

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre
Cryophile


Messages : 58

Feuille de Personnage
Physique:
0/0  (0/0)
Mental:
0/0  (0/0)
Social:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Jeu 5 Mai - 17:45


Dans l'ombre dansante dansent les ombres...


Je continuer de jouer avec le chien sans me soucier de l'heure qui tombe. Courant comme une enfant dans tous les sens en riant aux éclats. Je me suis rarement autant amusé qu'aujourd'hui avec cet animal géant. Elle n'arrêtait pas de me lécher les joues d'ailleurs. Moi qui d'ordinaire aurait détesté, je ne bronchais pas et me contentais de m'essuyer dans ma manche en éclatant de rire. Je ne m'arrête, à bout de souffle que lorsque je remarque que la luminosité me manque. Je ne vois plus très bien. Penchée, je tapote mes poches à la recherche d'une allumette ou quelque chose pour m'éclairer, mais je ne trouve rien. Même pas une boite d'allumette. Je n'avais vraiment pas prévus de partir aussi longtemps. Depuis quelle heure suis-je partie déjà ? Quinze heure ? Seize heure ? Je commence à avoir faim d'ailleurs. Il doit être passé dix-huit heure. Il faut que je rentre avant qu'Alphonse ne s'inquiète. Déjà que s'il apprend que j'ai passé mon après-midi à courir avec un chien géant je vais me faire descendre, mais alors si en plus je rentre trop tard, je vais me faire enterrer vivante. Je me redresse lentement et m'étire puis je passe les bras autour du cou du chien géant.
    "Je vais devoir rentrer chez moi. Il commence à se faire tard. Tu crois qu'on se reverra ?"
Mon regard se posa sur elle tandis que les rayons de la lune perçaient les nuages pour venir illuminer la fourrure de l'animal. J'en restais ébahis, sans voix. Elle est tellement magnifique. J'ai hâte de la revoir. Je n'ai même pas envie de partir d'ailleurs. Je me sens autant en sécurité avec elle que dans ma chambre. Et puis je suis bien là. J'enfonce lentement mes doigts dans sa douce fourrure pour venir lui grattouiller la peau des omoplates. Je reste ainsi contre elle jusqu'à ressentir un peu de froid sur ma peau. Je ne frissonne pas, j'en suis incapable. Il faut des températures incroyables pour me donner froid. Moi même avec mes propres pouvoirs, je n'y arrive pas. Et l'eau glacée du lac en plein hiver ne me fait pas peur. C'est sûr, c'est moins confortable qu'une douche tiède, mais ce n'est pas gênant. Du moins, pas pour moi. Je reste encore ainsi, pendue à son cou à la grattouiller derrière la nuque et les oreilles, jusqu'à ce que je m'arrête et m'écarte pour la contempler une dernière fois avant de partir. Elle est vraiment magnifique.
    "Je dois y aller, tu as un chez toi où aller ? Je ne peux pas te raccompagner jusque chez moi, Alphonse n'aime pas les chiens géants. Enfin... Ils m'ont toujours dit de m'en méfier. Mais toi tu es gentille."
Je la lâche enfin animée par un profond regret, puis je me mets en route pour sortir de cet endroit. De nuit cette usine est beaucoup moins accueillante. J'irais même jusqu'à dire, presque flippante. Avec les animaux nocturnes qui vadrouillent. Les chouettes qui hululent et les mulots qui grattent. Tout pour vous faire passer une mauvaise nuit à cauchemarder. Heureusement je ne reste pas dormir dans cet endroit, je rentre chez moi, je mange avec le major d'homme de mon maitre, je fais ma gym, je me lave et je vais me coucher dans des draps propre de ce matin, que j'ai passé ma mâtiné à nettoyer. Oh ! Mince, j'avais complètement oublié, il me restera un peu de ménage à faire avant d'aller me coucher. Je croise les bras et baille une première fois de fatigue. Elle m'a épuisée. Je ne vais peut-être pas faire ma gym ce soir, je me suis déjà bien dépensée cette après-midi. Je vais rentrer, manger, finir mon ménage, me laver, et au dodo.



© Kira


____________________________________________________________________
◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►

Éliana Elstice Dorde

Cryophile :
 


Servante dévouée de l'Alchemiste Edward Elstice.

Éliana parle en royalblue.
Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fond'active
Louve Omega

Fond'activeLouve Omega

Messages : 72

Feuille de Personnage
Physique:
36/40  (36/40)
Mental:
32/40  (32/40)
Social:
9/40  (9/40)
MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   Sam 25 Juin - 11:58


"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."

"Je vais devoir rentrer chez moi. Il commence à se faire tard. Tu crois qu'on se reverra ? Je dois y aller, tu as un chez toi où aller ? Je ne peux pas te raccompagner jusque chez moi, Alphonse n'aime pas les chiens géants. Enfin... Ils m'ont toujours dit de m'en méfier. Mais toi tu es gentille."

Sora agita la queue de droite à gauche et hocha la tête de haut en bas, comme si elle avait compris. Ce qui, dans le langage universel des humains, voulait dire oui. Elle jappa doucement en direction de l'humaine qui sentait la neige, et lui passa un dernier coup de langue avant de la regarder partir. Puis, elle activa la magie de meute en tirant sur le pouvoir de son Alpha et se rendit invisible. Ainsi, elle pu suivre la jeune fille tandis qu'elle rentrait chez elle. Elle s'intriguait de savoir qui était cet Alphonse qui n'aimait pas les chiens géants. Des chiens géants hein ?... Ouais, c'est ça. Des loups garous oui. Il sait ce que nous sommes, mais il ne lui as pas expliqué ? Il veut sa mort ou quoi ? J'espère qu'au moins, il lui interdit de sortir à la pleine lune. Ce serait déjà ça. Elle m'est sympathique cette petite...Je ne voudrais pas qu'il lui arrive des broutilles. Tout en marchant, Sora se rendit compte que la rousse était pour elle un peu plus que ça. Mais elle ne savait pas exactement quoi, et elle ne pouvait pas se permettre d'espérer autre chose avec cette jeune fille, car visiblement, elle appartenait à une famille qui n'aimait pas les loups garous. Et pourtant, tout autant que la rouquine un peu plus tôt, elle souhaitait qu'elles se revoient. Lorsque la jeune femme poussa la grille d'une haute maison, Sora expira profondément. Son amie était en sécurité. Du moins, si on en croyait le petit "cling" produit par la lourde grille de fer forgé derrière laquelle elle se trouvait. Lorsque les cheveux roux eurent disparus derrière la porte principale, Sora s'approcha doucement de l'enceinte de la maison. Du bout de la truffe, elle renifla le métal froid. la brûlure de l'argent la fit violement éternuer et faire un pas en arrière pour protéger ses sinus sensibles. Beaucoup de résidences dans la région avaient de l'argent dans leurs grilles, car c'était un métal courant à cause des mines. Et le mythe qui chuchotait que l'argent éloignait le mal était toujours très vivace dans la région. Rassurée autant qu'elle pouvait l'être, Sora prit le chemin du retour dans la plus grande discrétion.

Elle ne laissa tomber son camouflage qu'une fois qu'elle fut certaine qu'on ne pouvait plus la voir de la maison. Elle n'avait pas envie de déclencher une chasse au loup alors qu'elle était seule. Même si elle ne fréquentait pas la meute, elle préférait ne pas se faire courir après quand ils n'étaient pas là. Elle rentra chez elle pensive. Dès qu'elle fut chez elle, elle entama sa transformation vers l'humain. Cinq minutes plus tard, elle était sous forme humaine, haletante et le corps douloureux. Il lui fallu quelques dizaines de minutes avant de pouvoir se lever, se saisir d'une nuisette et aller se coucher. Le visage réjoui de la jeune rousse ne quitta pas son esprit de la nuit.

© Kira


____________________________________________________________________
It's only me. Just me. :
 

Can you see the Moon in my eyes ?
Can you see the Night in my eyes ?
Can you see... the DEATH ?

Sora daigne parfois vous parler en dimgray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Dans l'ombre dansante dansent des ombres..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Ass kicking machine.
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Insane Thiercelieux forum RPG :: Zones RPG :: Quartiers Périphériques :: Usine à l'abandon-
Sauter vers: